A Bassam 2017, le groupe de travail avait souligné ce huitième défi. Ses recommandations ont été les suivantes :

  • Les associations nationales doivent avoir une liste des pasteurs attitrés, reconnus.
  • Actualisation des listes chaque année.
  • Etablir des critères de recommandation de chaque dénomination.
  • Sensibiliser, informer l’église sur le phénomène des pasteurs auto-proclamés.

Veuillez partager des articles, des expériences ou des commentaires à ce sujet.